Monde 2 Merde

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 19 juillet 2006

Toro 2 merde

Un petit "road-trip" chez Toro Distribution à Rouen. Toro est le distributeur de matériel de Paintball de la région Ouest. Incontournable sur ses prix et la qualité de son catalogue.

Tout est prêt dans mon sac. Je réunis le cash et c'est partit.


Bon le chat est moyen motivé pour décoller. A sa décharge, il fait déja très chaud


Autoradio : Go. PDA : Go. GPS : Go. Chargeur : Go. Clim : Go. Conducteur : Go.


Eclairage instruments de bord : Go. Jauge d'essence : Go. Compteur journalier à 0 : Go.


Tous les systèmes étaient Go. C'était sans compter sur le périphérique. Bouché, à cause de travaux. Tant pis. Soyons patients, chantons du vieux Offspring à tue tête. Il n'y a que ça à faire.


Après une heure et demie de route, Rouen la capitale du paintball (en tout cas aujourd'hui) est en vue. Sa cathédrale est toujours aussi belle. Je ne m'en suis jamais approché aussi près.


Le Napoléon non plus je ne l'avais jamais vu comme ça. La sculpture ressemble étrangement à celle de Pierre le Grand à St Petersbourg. Enfin un peu en fait.


Là c'est facile c'est tout droit.


Une toute petite place (en plein soleil) me suffit.


Rendez vous avec Manu. Nous décidons de nous restaurer avant de passer aux choses sérieuses. Superbe bavette au gorgonzola et une fraise Melba à tomber par terre.


Ca commence à devenir intéressant. Le comptoir est bourré d'articles que nous avons achetés. La facture frisera les 3000 euros. Joli score. Spécial merci à Quentin de Toro pour sa bonne humeur et sa disponibilité. Nous l'avons monopolisé plus de deux heures.


Sur le chemin du retour la barre des 99000km pour ma voiture a été franchie. Plus que 1000km avant les ennuis.


samedi 8 juillet 2006

Match 2 merde

Alors voilà. Je me retiens depuis le début de la compétition de faire du chauvinisme exacerbé. Mais je ne tiens plus.

L'équipe de France de football est qualifiée, et il s'agit de la deuxième fois de son histoire, pour la finale de la coupe du monde. C'est formidable. Son parcours n'a pas été très rose. Deux matchs un peu sans saveur contre la Suisse et la Corée. Même si ce dernier donnait envie de voir la suite. Le match contre le Togo s’est révélé très intéressant. Face à une équipe Togolaise motivée par son adversaire nous avons admiré de magnifiques actions. Et nous avons commencé à y croire.

L'adversaire suivant était un gros client qui devait être difficle. Et il l'a été. Nous avons su les jouer et les battre. Aux Espagnols ont succédé les Brésiliens. La tâche ne fut pas des plus aisées mais comme le confiait un joueur Brésilien ce jour là nous étions les plus forts

Enfin, mardi dernier, le 05 juillet est arrivé le match fatidique qui devait nous emmener, ou pas, en finale. Le match a mis les nerfs de tout le monde à rude épreuve. Puis à la 32ième minute un penalty (justifié) est sifflé. S’ensuivront 60 minutes de stress. Et enfin, la délivrance.

D'aucuns diront que l'équipe de France n'a pas très bien joué et que nous avons subi plus qu'autre chose. Que nous ne méritions pas de gagner. Je leur répondrais : "Mais nous avons gagné". Ce n'est pas la plus belle des façons de battre un adversaire mais cela a l'avantage d'être fait. L'équipe a su déjouer les attaques de son adversaire et provoquer la faute qui nous a donné l'avantage.

Je vous invite aussi à (re)voir les compilations suivantes. Certes peu objectives mais elles parlent d'elles mêmes. Alors le jeu Portugais est-il le dauphin du jeu Italien ? Nous le saurons dès Dimanche soir.

Allez les Bleus !

Diving Deco Portugal vs Holland World Cup :
Deco le plongeur Portugal contre Hollande Coupe du Monde


Cheating Portugal Highlights vs France World Cup :
Mise en lumière de la triche du Portugal contre la France Coupe du Monde.